Réflexes archaïques

January 31, 2018

 

Tout le monde trouve touchant un bébé qui vient de naitre et qui vous saisit le doigt avec sa petite main. Vous avez également remarqué ces bébés qui en voulant saisir leurs pieds se tournent de côté, qui gesticulent et qui finissent par se retourner, et tant d'autres anecdotes liées aux enfants et leurs parents, qui nous font parfois sourire ou qui peuvent nous émouvoir.

 

Nous sommes donc d'accord, les enfants, au cours de leur évolution ,vont reproduire les mêmes faits et gestes (préhension avec les mains, ramper..), quelle que soit leur origine ou leur milieu de développement. Est-ce si sûr ?

 

Quels sont les objectifs de ces réflexes qui apparaissent puis disparaissent au fil des semaines ? Qu'est ce qu'une mauvaise intégration de ces réflexes peut entrainer ? Quels en seraient les conséquences? Comment le déterminer ? Peut-on les réintroduire même adulte ?

 

 

Les réflexes archaïques

 

Les réflexes archaïques sont des mouvements automatiques et involontaires (qui ne sont pas à confondre avec le test du marteau sur votre genou que votre médecin pratique).

 

Pour reprendre l'exemple cité en introduction, lorsque le nourrisson attrape votre doigt avec sa main, il s'agit donc d'un réflexe automatique et non conscientisé.

 

Pour citer un de mes formateurs, les réflexes constituent des autoroutes dans votre corps. Les réflexes archaïques développés par le nourrisson viennent ainsi créer des connexions entre le corps et le cerveau, le cerveau et le corps.

C'est ce qui permettra au futur enfant et adulte d'être en bonne santé, physique, mentale, émotionnelle.

Une autoroute qui sera mal construite, ou qui subira des intempéries, risque de causer des troubles, et ce, quel que soit l'âge de la personne.

 

 

 

 

Comment se développent ses réflexes ?

 

Les réflexes se développent dès la grossesse. Lorsqu'on sent l'enfant bouger dans le ventre, il s'agit en fait d'un réflexe archaïque. Ainsi, le système vestibulaire se développe déjà dans le ventre mais également d'autres réflexes qui vont permettre au nourrisson de commencer à évoluer. Lors de l'accouchement, ces réflexes vont aider le nourrisson à sortir vers le grand jour.

 

Et ainsi de suite, au fil des semaines, les réflexes vont suivre une évolution. Ils vont ainsi :

-émerger

-se développer

-s'intégrer

 

Pour reprendre l'exemple du réflexe d’agrippement, celui ci va se développer et l'enfant va apprendre à toucher, saisir puis relâcher, puis contrôler ses mains, tenir des gros objets et des petits.

 

La plupart des réflexes s'intègrent au cours de la première année de vie. L'intégration complète se poursuit jusqu'aux 7 ans de l'enfant.

 

 

But des réflexes ?

 

Les réflexes vont agir sur qui vous êtes, comment vous êtes et ce que vous faites de manière générale. Ils sont présents pour notre protection et notre survie, permettent des connexions cérébrales, des intégrations sensorielles.

 

Il y a 3 grandes familles que l'on peut observer :

 

-Cognitif :

Les réflexes ont une influence sur la lecture, l'écriture, le calcul, la concentration, l'apprentissage, la mémorisation...

-Émotionnel :

La confiance en soi, le développement personnel, les relations, le stress et les angoisses...

-Corporel :

La posture, la mobilité, la coordination, les sauts, la course, la marche, l’équilibre..

 

Voici donc une liste que l'on peut étoffer bien sûr, tellement le champ développé par ces réflexes est immense.

 

 

Conséquences d'une mauvaise intégration ?

 

Comme nous venons de le voir ci dessus, les réflexes archaïques agissent sur la sphère cognitive, émotionnelle et physique.

Ainsi, de nombreux problèmes peuvent surgir dus à une mauvaise intégration des réflexes archaïques :

 

-troubles dys (dyslexie, dyspraxie, dyscalculie, dysorthographie

-retard scolaire malgré une intelligence avérée, lit avec le doigt, lecture difficile, n'aime pas lire, n'aime pas écrire, écriture bâclée

-fatigue surtout le soir, manque de concentration, facilement distrait

-douleurs, souvent malade, tensions dans le corps, poings serrés, difficultés dans la préhension, phobies, peur de tout

-manque de sociabilité, comportement agressif

-hyperactivité, cherche des excuses pour bouger constamment, impulsivité, troubles de l'attention

-manque de motivation à l'idée de faire du sport, difficulté dans la course, le vélo, les sauts, la nage

-perte d'équilibre, maladresse, problèmes de coordination, problème d'orientation, difficulté à nouer ses lacets, à mettre ses boutons de vêtements

-angoisses, nervosité, impatience, hypersensibilité, très chatouilleux (même par les étiquettes des vêtements)

 

Attention toutefois, un réflexe mal ou bien intégré ne signifie pas forcément que tout ira mal ou bien sur tous les points mais il s'agit d'un facteur très important à prendre en compte.

 

 

Pourquoi ne sont ils pas intégrés ?

 

Au cours de l'évolution, plusieurs choses peuvent entrer en conflit et ainsi, empêcher une intégration des réflexes archaïques. De plus, un réflexe mal intégré, aura des incidences sur les réflexes qui sont censés le remplacer dans le développement.

 

Ces problèmes peuvent venir :

-lors de la grossesse de la mère (alitée, stress, grossesse non désirée, médicaments pour éviter les contractions, perte d'un jumeau ...)

-lors de l'accouchement (problème, forceps, césarienne, trop rapide, trop lent, ..)

-lors du développement (pas d'allaitement, saute le ramper / 4 pattes, enfant qui regarde trop les écrans, trotteurs, ...)

-lors d'événements physiques ou émotionnels dans notre vie (dépression, agression, accident, avc,...)

 

 

Comment réintégrer les réflexes archaïques ?

 

Afin de réintégrer ces réflexes archaïques, il existe différentes sortes de techniques :

-les manipulations motrices, sensorielles, sensori-motrices

-les exercices d'intégration (à base de jeux, brain gym, animal moves...)

-un suivi en posturologie clinique, qui permettra une intégration posturale complète et durable

 

Ces réflexes doivent être réintégrés de manière logique. Ils peuvent être intégrés sur un enfant comme sur un adulte, quel que soit son âge.

De plus, j'ai pu remarquer que l'intégration de réflexes archaïques, effectuée conjointement à des techniques de cohérence cardiaque ou de mentales, permettaient un meilleur traitement de la personne suivie.

 

Des tests sont nécessaires afin de déceler les réflexes mal intégrés, ainsi que leur niveau d'intégration sur une échelle allant de 0 à 100%.

 

Bien que le suivi par un professionnel soit primordial, il y a des techniques qui vous permettront de travailler vos réflexes. Vous pourrez ainsi retrouver des exemples de coordination, mais aussi de motricité dans la vidéo ci dessous.

 

 

 

Comment se déroule une séance ?

 

Un bilan est effectué au préalable.

 

En fonction des résultats, un réflexe sera principalement travaillé par le praticien.

 

Des exercices (2 à 4 exercices) vous seront ensuite donnés à faire à votre domicile, chaque jour, à raison de 1 minute environ par exercice.

 

Au fur et à mesure des séances, espacées d'environ 6 semaines, d'autres réflexes seront ainsi intégrés et les exercices évolueront jusqu'à la recherche d'un équilibre. Quelques séances peuvent être nécessaires.

 

 

Conclusion

 

Les réflexes archaïques et leur intégration sont primordiaux. Il ne s'agit pas de magie, de technique vaudou, mais bien de neurologie fonctionnelle.

 

Un réflexe peut être amélioré chaque jour de votre vie, et certains ne seront jamais intégrés à 100%, mais l'intégration de ces réflexes peut entrainer des changements profonds dans votre vie, vous aidant à vous sentir mieux dans votre corps et dans votre tête.

 

Si il y a une règle à retenir, car on ne peut tout contrôler, c'est de laisser vos enfants se développer naturellement, sans leur poser de barrière (au sens propre comme au figuré).

 

 

Sources :

 

IMP : http://www.reflexes.org/

Mathieu Boule : Posturologue et Ostéopathe

Vincent Estignard : Posturologue, Kiné

Fightforme : Article sur le pied et la posture

Fightforme : le mouvement

Fightforme : le FMS

Please reload

Featured Posts

30 jours sans Gluten (et sans lactose)

January 7, 2015

1/2
Please reload

Recent Posts

October 30, 2019

October 5, 2019

Please reload

Search By Tags
Please reload

Archive
Follow Us

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload